Au CHU de Lille, à l’hôpital Roger Salengro, les services de réanimation COVID-19 se calment.

« Il y a moins d'arrivées, des lits sont libres, plusieurs en même temps ». Pour lutter contre le COVID-19 l’hôpital a du s’adapter et a ouvert des services de réanimation uniquement dédiés aux patients COVID sur trois étages. En adaptant des chambres, des espaces, qui n’étaient pas destinés à de la réanimation. Tout en gardant une réanimation non-COVID pour permettre d’accueillir les urgences du quotidien. 

Si les arrivées ralentissent, les pathologies, elles, restent lourdes. Les décès sont réguliers et le personnel médical reste confronté à de difficiles situations. 

Mais d’autres questions arrivent et inquiètent. Quand est il des personnes ayant besoin de soin et ne se déplaçant plus ? Comment sera l’après pour des patients COVID qui devront partir en rééducation ? Si déconfinement il y a, y aura t’il une deuxième vague?

Diaporama sonore de 4m17s

Clinique Ambroise Paré - Neuilly-sur-seine - 03.04.2020


Diaporama Sonore au sein de la clinique privée Ambroise Paré à Neuilly-sur-Seine. Une clinique où deux nouveaux services de réanimation ont été créés en quelques jours pour faire face à l’arriver de patients atteints du COVID-19.

Diaporama sonore de 1m30s